"L’apprentissage de la langue d’accueil pour les travailleurs migrants du secteur de la construction"

 

 

Motivation de ce projet:

 

Le secteur de la construction emploie un fort taux de travailleurs migrants, particulièrement dans les pays de l’Europe de l’ouest où il y a de plus en plus de difficultés à recruter des ouvriers avec ou sans qualification.

Les changements démographiques ainsi que le déficit d’image du secteur sont des challenges pour les futurs besoins en recrutement. La moyenne d’âge des travailleurs dans le secteur de la construction est relativement haute et la plupart vont bientôt partir à la retraite. Ce challenge est encore plus complexe sur le moyen et le long terme.

 

Autriche : 264 000 travailleurs dans la construction* ; 27% ne sont pas des citoyens autrichiens mais originaires de l’ex-Yougoslavie et de la Turquie*.

 

Allemagne : 1,8 million de travailleurs dans la construction proviennent de Turquie, Pologne, Roumanie, Bulgarie.

 

Espagne : 1,7 million de travailleurs dans la construction dont 21,3% (c'est-à-dire 352 900) sont des étrangers venant du Maroc, Bulgarie, Pologne et Laos.

 

France : 1,7 million des travailleurs dans le secteur de la construction dont 14% (200 000) sont des migrants venant du Portugal, de la Turquie et du Maroc.

 

Pays-Bas : 461 000 travailleurs dans le domaine de la construction dont 6% sont des migrants venus de Turqui, du Maroc, Surinam et Pologne.

 

Royaume-Uni : 2 millions de travailleurs dans la construction dont 6 à 10% de la masse salariale est issue de l’immigration. Dans les grandes villes ce taux excède les 25%. Les migrants sont originaires du Portugal, de la Lituanie et de la Roumanie.

 

Union Européenne : 14, 8 millions de personnes travaillent dans la construction et représentent 7,5% de la force de travail européenne.

 

*Données de 2009 pour tous les secteurs de la construction ; source : FIEC (Fédération de l’Industrie Européenne et de la Construction ; Données au sujet des migrants : estimations des différents gouvernements et de l’industrie européenne de construction.

** Fonds de pension pour les ouvriers de la construction.

 

Les experts estiment que dans les pays tels que l’Autriche, l’Allemagne, la France et l’Espagne, les travailleurs immigrants représentent aux alentours de 50% du total des travailleurs sur les chantiers de construction. Dans certains domaines du secteur de la construction, cette proportion peut atteindre 80 à 90%. Ces chiffres contrastent avec les données officielles selon lesquelles les migrants sont automatiquement considérés comme des ressortissants quand ils ont la nationalité du pays d'accueil.

 

 

Access e-learning platform

English

TOOLBOX (UK)

Accès plate-forme de e-learning

Français

BOITE À OUTILS (FR)

Toegang tot e-learning platform

Nederlands

TOOLBOX (NL)

Acceso plataforma de e-learning

Espana

TOOLBOX (ES)

Zugang zur E-Learning Plattform

Deutsch

TOOLBOX (DE)

Druckversion Druckversion | Sitemap Diese Seite weiterempfehlen Diese Seite weiterempfehlen
© Berufsförderungswerk der Bauindustrie NRW gGmbH

Erstellt mit 1&1 MyWebsite.